S’allonger ou rompre

J’étais tellement heureuse d’avoir trouvé un homme intelligent, chaud, s’intéressant à moi profondément après tant d’années que je me suis « allongée, aplatie » pour s’arranger.

J’ai arrêté à cause de lui d’écrire pour publier, ce qu’avait été mon plus grande joie juste avant le connaître. J’ai arrêté de collaborer sérieusement avec qui que ce soit pour améliorer la « musique française » de ce que je rédigeais.

Rompre.

Rompre avec le passé. Rompre avec l’ancien logement. Rompre avec quelqu’un devenu ou redevenu un être qu’on n’aime plus.

Nous avons finalement découvert, tous les deux que nous suffoquions près de l’autre, nous avions besoin de l’air. La fenêtre du salon-bureau est grand ouverte vers le jardin.

1 commentaire:

julie70 a dit…

Mon amie m'écris là dessus en roumain, j'essaye traduire ce qu'elle me dit:

Il avait des qualités, cultivé, bon professional, genereux, il t'avais aimé plusieurs années. Avec moi et mon fils il avait été amical, offrant.

Mais l'amour ne dure pas long temps, et il avait un maladie nerveux qui s'était accentué avec le temps et l'âge;