18 février 2003

Hier soir j’ai gardé de nouveau Gaby et David. Elle n’a pas encore quatre ans et lui pas tout à fait deux et demi, tous les deux sont nettement plus évolués, développés, que j’étais à leurs âges. Ils parlent mieux, mangent mieux, savent davantage. Ils me remplissent de bonheur et de fierté.

Et ils m’acceptent complètement.

Le soir

(Revenant encore une fois d’eux : ils ont été d’anges cette fois, tellement mignons !)

Dû à une observation de Slavia « Mais vous vous êtes séparés en bons termes?! » et à une explication d’Ostfeld dans son livre sur Fiction et l’importance de faire la paix et éliminer l’envie de revanche du soi pour pouvoir aller en avant, je me suis décidée et j’ai appelé François 'amicalement'. Il paraît qu’il a payé le loyer en totalité et il a promis de m’envoyer le dernier CD photo de l’été 2001. On verra. Mais déjà lui ayant parlé d’un ton agréable m’a mis en bonne humeur.

En fait, après un temps, je l’ai aussi fait avec Sandou, alors… Du moment que je ne dois plus le supporter tout le temps, et qu’il arrête m’accuser de dieu sait quoi encore…

Vendredi Stéphanie arrive. Je viens de recevoir plein de bons livres, dont un sur l’écriture.

(Note 2003 : il n'a jamais envoyé de CD promis, mais tant pis)


1 commentaire:

Sarahblue a dit…

Quelle belle leçon de vie!
bisous
Sarah