Il y a deux ans

24 janvier 1990

Il y a deux ans... au salon de Publication Assisté par Ordinateur, notre rencontre. Comme si cela s'était passé hier.

J'étais en train de boire un café au buffet et d'un coup Michèle, ma secrétaire, arrive toute agitée :

- Venez vite ! quelqu'un fait du scandale dans notre stand ! à cause d'une traduction. Il dit que Bip vend un produit et ne devrait pas ; il est en train de le traduire. Il crie et ne veut pas s'en aller.

J'accours aussitôt à notre stand où attend un homme grand et intéressant. Il se présente : « François Savoyard., professeur à l'Institut de Programmation. »

Mais bien sûr, je me souvenais de son nom ! En 1973, quand j'avais voulu faire un Doctorat en Informatique, je me suis demandé où m’inscrire. Et l’on m'a dit qu'il n'y avait qu'une seule équipe qui vaille la peine, qui fait de l’informatique pratique, le laboratoire Savoyard. Mais à cette époque-là, il n'a pas voulu de moi. Il n’a pas cru que je puisse réussir.

J’accours, je regarde cet homme imposant et lui dit :

« Il faut absolument trouver un moyen de travailler ensemble. »

Plus tard, ma secrétaire me demande :

« Par quel miracle, l'avez-vous calmé d'un seul mot ? »

était-ce ce que je lui avais dit ou comment je l'ai regardé ?

Il est reparti en achetant mon livre PostScript. Le lendemain matin il est revenu : il l'a déjà lu et l'avait trouvé merveilleux.

C'était le jour où est sorti mon livre sur HyperCard et je lui en ai offert un en avant-première. Celui-ci, il a fallu plus longtemps pour qu'il le comprenne : la nouvelle philosophie de ce livre était plus éloignée de ce qu'on enseignait à l'Université.

Nous avons pris un rendez-vous chez Bip « dans dix jours » pour qu'il me montre son produit, l’editeur, et, qui sait... avons-nous déjà pensé, je crois, tous les deux.

2 commentaires:

julie70 a dit…

Bizare, bizare, je viens d'écrire du livre de Hypercard dans Il y a de la vie après 70 justement, avant que je me rend compte que je vais en parler ici aussi.

Les trois réeditions, 10 000 exemplaires ont été vite vendus, à l'époque c'était "best seller informatique de l'année": où sont les neiges d'antan?

sophos a dit…

ce qui me frappe dans ton arcile, c'est que, dans ta rencontre, tu dis toute l'ambiguité de francois ...
Ses colères, son refus par ses cris.
Son refus de t'avoir dans son équipe,e t de croire en toi ... autrefois !

Et aussi, son envi de faire avec toi, son admiration devant ton livre .... même si c'est si différent de ce que lui écrire ou pense.

On retrouve dans ces quelques mots les deux visages dont tu parles ... et que tu affrontes souvent, au regard de ton récit.

ca m'a fait bizarre ;-)

Sophos

Peut-être les neiges sont parties ... mais elles ont bien existé au moment ou ton livre avaient réussi à toucher tant de gens ! aujourd'hui, l'informatique a tant changé ....
Mais tu as réussi au bon moment, à toucher les gens, c'est le principal ;-)