4 février 1990

Mes nerfs vont très mal. Pourquoi ? D'un coup je ne supporte plus comment François se comporte. Que m’arrive-t-il ? Je ne vais quand même pas laisser sa sœur gagner. La laisser triompher de nouveau ? !

Il est froid, il est chaud, ses nerfs ne vont pas mieux, même si lui ne le reconnaît pas. Je suis trop nerveuse pour analyser tranquillement la situation.

Il se laisse trop tirer à gauche et à droite, depuis quelque temps par simple «admiration envers lui» et ne supporte pas qu'on lui réponde, qu’on ait une autre opinion que lui. Si quelqu'un le flatte, peut lui faire faire des choses, depuis un temps encore davantage qu’auparavant. Depuis quand ? Depuis qu'il a voulu enseigner la compilation.

Depuis, il ne s'arrête plus. Il fait de grands rêves, les uns après les autres, ça tombe ou il les laisse tomber. Il recommence avec un autre, puis un troisième et ainsi de suite. Difficile de le regarder sans réagir.

Que j'intervienne ou non, j'aurai toujours tort.

Parfois nous avons des jours merveilleux. Mais déjà "un peu" de bonheur ce n'est plus assez pour lui, ni un "petit" travail. Avant, cela lui faisait plaisir, le satisfaisait. Il était comme ça quand je l'ai connu, mais cela me dérangeait moins, et de temps en temps, il s'arrêtait, se tranquillisait, me souriait.

J'ai enfin réussi à lui démontrer comment est sa sœur et aussi ceux qui sont autour d'elle - mais à quel prix ! Je me suis complètement épuisée nerveusement, moi aussi. Et éreintée.

1 commentaire:

sophos a dit…

et personne à qui en parler ?

seule, et trop lourd à porter.
Fatiguée nerveusement ...tu m'étonnes ! On y serais à moins !!!

c'est dur de prendre tant sur ses épaules, et ne pas avoir un refuge (qui devrait être lui ...) pour se reposer de temps en temps ....

Sophos