Harcèlement moral

26 février 1993

Certaines choses ne s’améliorent pas. Mais aujourd’hui je me suis coiffée, maquillée et je me sens de nouveau prête à l'attaque. Me défendre ! Fuir n’est ni sain ni utile.

Je vois de plus en plus clairement l’attaque contre mes nerfs, orchestrés volontairement par mon chef. Harcèlement moral caractérisé. Hier il s’est trahi en me disant : « J’en ai entendu beaucoup sur vous, mais pas que vous êtes paranoïaque. » et cela, tout de suite après m'avoir fait plusieurs vacheries évidentes et volontaires.

Pendant un mois j’ai essayé d’être douce, de composer, de trouver un accord avec mon ancien adjoint, lui démontrer que ma volonté n’est pas de l’attaquer, ni de reprendre mon poste, ni de l'accuser, mais ce comportement n’a servi à rien. Ça suffit ! Je vais attaquer, parler, suggérer. J’ai déjà commencé. Comme ils l'ont fait pendant des mois, pendant que je travaillais durement pour CNAM.

Heureusement Apple Script et les Apple Évents sont arrivés ! Avec ce nouveau langage d'Apple, un énorme travail de compréhension, d’explication commence pour moi.

Je me suis aussi rendu compte, que même si c’est vrai que j’ai des ennemis, (pas tous démasqués même), j’ai aussi beaucoup d’amis. Des gens qui n'aiment pas la corruption, le combat des loups. Qui respectent le bon travail, le savoir, le sérieux, l’honnêteté. Ah oui. On verra le fin fond de tout cela. La partie n’est pas encore terminée. Faire tout ce que Trash me déconseille. Je me suis rendu compte que depuis son arrivée, c’est lui qui a été mon plus grand ennemi. Une fois démasqué, c’est plus facile.

L'important est de faire attention à mes nerfs, d'écrire, de parler et de faire savoir.

Nous avons raison et l'avenir le prouvera, de plus en plus. François est fatigué. Je le comprends, on lui a orchestré des coups de plusieurs parts en même temps, à lui aussi, pourtant, quel enseignement formidable il a réussi à créer! Mais on a peur de son travail de pionnier... Comment lui redonner confiance ? Comment lui rendre l’envie de créer, de lutter. Et de s’amuser ?

1 commentaire:

sophos a dit…

tu sais, quand on a tendance, dans le cadre du boulot, surtout.... à dire tout haut ce que beaucoup pense, et que forcement cela ne plait pas .....
Quand on dit des vérités qu'il faudrait mieux cacher ...
quand on est plus honette que "manipulateur" ...
On finit souvent dans un placard ...
Mon chef a subit cela, enfin, mon premier et meilleur chef. Il a finit par partir, au bout de deux ou trois ans de conbat.
Après, comme j'avais quelque idées pareils (ou plutot facon de travailler ....) et que j'étais en plus une femme .... c'est moi que l'on a mis petit à petit au placart .... au début, au retour de ma première maternité ... un peu.
Puis carrement au retour de ma seconde maternité, jusqu'à aujourdh'ui ...

C'est fatiguant de se battre contre l'impossible. Juste parce que les têtes ont dit ceci ou cela.

En plus du reste, cela a du rajouter une couche dont tu te serait bien passé !!!

biz Julie

Sophos