12 février 1991

C'est fantastique, que de vies j’ai eues, que de métiers divers j’ai fait. J'ai réussi à obtenir une mi-temps comme « Responsable Assistance Macintosh pour tout le Conservatoire National D’arts et de Métiers» (CNAM) jusqu'à la fin de l'année. Très intéressant ! Et la semaine prochaine je vais tenir mes premiers cours sur HyperCard.

Cette semaine je suis à Bordeaux où j'enseigne - devinez quoi ? Windows 3 et Excel sur des PC ! Moi, sur des ordinateurs PC !

Je commence déjà à avoir une méthode bien rodée et, je peux dire, avec une très bonne pédagogie, des élèves adultes d’EDF étaient très contents.

Notre livre HyperCard numéro deux progresse lentement mais sûrement, et surtout, mon entente avec François croît. Être ensemble avec lui devient de plus en plus merveilleux !

À part un petit rhume et le fait que je n'ai pas de temps, ni la patience de m'occuper des affaires de Bip, tout va bien et j'ai recommencé à gagner de l'argent en travaillant en même temps pour plusieurs sociétés.

François est en train de créer un magnifique programme de “Planification des salles d’enseignement” en HyperCard, qui progresse très bien. J'ai réussi à terminer mon programme de “Ventilation des dépenses” commandé par Nicole pour l’Institut de Programmation. Les gens de la Sorbonne m'ont rappelée, me demandant de continuer notre collaboration. Ça boume !

J'espère que de bonnes choses arriveront aussi à François, il est fort talentueux et fait des programmes fantastiques. Et en plus, il est en train de découvrir une nouvelle méthode. Bien sûr, les grandes idées, les découvertes qu'il fait prennent beaucoup de temps à mûrir.

En discutant, nous apprenons énormément l'un de l'autre. Et, plus le temps passe, mieux nous travaillons ensemble, en plus grande harmonie et plus efficacement. C'est si fantastique d'être vraiment, profondément ensemble, se sentir tellement “Nous”! De nombreuses sensations jamais partagées, senties, si fortes et si réciproques!

La guerre du Golfe, les nouvelles sur Israël, la vie «à la française» selon François produisent quelquefois une tension passagère entre nous. Mais on se comprend, il me comprend ; et nos opinions différentes ne se mettent pas entre nous.

Je viens de lui parler. Que c'est bon! Il me réchauffe le cœur!

Agnès est mariée et, je l'espère, heureuse, par contre, Lionel n'a pas retrouvé son équilibre depuis notre retour. Moi, je suis bien, grâce à la chaleur du François et grâce à mon travail passionnant, mais Lionel est resté déséquilibré depuis notre voyage. Je n'ai pas su l'aider assez bien, j'espère qu’à notre retour des vacances je réussirai. Je l'espère.

Sur la recommandation du médecin de François, nous partons bientôt pour nous détendre, nous reposer. Nous avons besoin de vraie détente. Mais le peut-on avec ces temps agités? Il le faut, pour reprendre des forces pour tout ce qui arrivera.

1 commentaire:

sophos a dit…

pas facile de faier que tout cohabite correctement !
Mais visiblement, tu n'y arrives pas si mal que ca ,-)

Bonne journée, Julie !
J'espère que tu vas mieux !!!

bisous
sophos