Le premier à disparaitre

22 juin 1991

Sandou, le père de mes enfants, mon premier mari et mon premier amant, vient de mourir subitement d'une attaque cardiaque. Je savais qu’il ne se soignait pas, qu’il avait déjà eu deux attaques, que cela pourrait lui arriver, mais je ne croyais pas si tôt.

J'ai essayé de contacter nos enfants, Agnès est en vacances, Lionel découche, et je n’ai pas réussi de les joindre.

Avec ce décès, c'est tout un chapitre qui se ferme. Sandou est le premier de ma génération à disparaître.

Pour nos enfants ça sera un grand choc. Mais comme m'a dit Stéphanie à moi quand mon père est mort “ça leur servira à grandir et devenir plus rapidement adulte”. Mais pour le moment, ça sera dur pour eux.

1 commentaire:

sophos a dit…

cela a du aussi être dur pour toi ....
peut-être plus pour ton fils ...il voulait en être proche....

Sophos