Pourvu que ça dure

20 avril 1991

Plein de choses bonnes et intéressantes se sont passées depuis novembre, le mois où tout a commencé pour nous.

Notre mariage. Que c'est bon d'être mariée avec François ! Soutenue par l'autre en tout. Vraiment aimée, conseillée, écoutée, comprise.

Au travail. Pour EDF j'ai enseigné Windows 3, le tableur Excel et ToolBook (Hypercard sur Windows), déjà à plusieurs groupes. Ils ont dit que je suis claire, patiente, utilisant leurs mots et étant à l'écoute de chacun.

À Cnam, je me sens comme un “poisson dans l'eau”. J'ai un chef qui me laisse la liberté d’agir et le temps de découvrir et des centaines de personnes qui ont besoin de mes conseils, de formation et de l’aide. Ce que j'aime faire.

J'ai fait deux cours d’une semaine sur HyperCard et le mois prochain j'en aurai deux autres. Mes stagiaires se sont déjà mise à faire des diverses applications HyperCard.

J'ai mis l'Annuaire Téléphonique de CNAM dans une pile HyperCard consultable sur l’ordinateur et qu’on pourrait modifier et imprimer à partir de là, j’ai construit un : "Suivi de clients", un "Bons de commande", et la suivie à CNAM des Mac et de leurs utilisateurs, et même une programme - pile pour la Serrurerie. En utilisant une idée trouvée dans un livre et avec l'aide de François, j'ai réussi à créer un “Mailing personnalisé” envoyé à tous les utilisateurs micro. Nous avons commencé à gonfler des mémoires de Mac, pour préparer l'arrivée du nouveau système 7. Je viens de faire les premiers contacts avec l’extérieur : avec Apple et avec Microsoft, d'autres suivront bientôt.

Je suis “Madame Mac” pour les 1200 personnes travaillant ici, où il y a déjà plus de 350 Macintosh. Je ne crois pas que j'aurais pu m'imaginer un meilleur milieu de travail pour tout ce que je sais et pour tout ce que j'aime faire.

Pourvu que ça dure...

Et pourquoi pas ? Ils ont autant besoin de moi que moi d'eux...

Mes élèves adultes, dix à douze à la fois, aiment ma façon d'enseigner et trouvent mes cours efficaces, utiles, sont bien enseignés et même amusants ! Quelle joie ! Dans ce cas, mon accent, ma façon de parler s'efface et ils comprennent ce que j'ai voulu leur transmettre. En même temps, je réussis à démontrer à tous - qu'ils PEUVENT.

Et le culte de l'utilité de l'HyperCard se répand : pour traquer des informations, faire des rapports et étiquettes, pour le suivi des clients, des livres, des conférences... Bientôt ce sera la tour de l’Annuaire électronique sur le Réseau : l'information au bout d'un clic. Ensuite, mes élèves programmeurs feront aussi d'autres applications, puis transmettront aux autres ce qu'ils ont appris.

2 commentaires:

Sophos a dit…

c'est rigolo, tout ce que tu as fait en informatique ....

Je faisais des trucs alors assez semblable ;-)
Formation, j'adore, programme ...et surtout le lien et le ressenti avec les gens à qui tu apprends. c'est tellement important, de travailler dans de telles conditions ;-)

Dans l'informatique, c'était vraiment une bonne période ...

Sophos

julie70 a dit…

tu me comprends si bien: formation et d'ailleurs aussi le contact avec les gens, que cela soit pour leur apprendre ou les aider à s'en sortir,

est-ce qu'il y a eu de "mauvaise période" depuis 1979 en informatique? probablement, mais vite cela démarrait de nouveau avec autre chose!