La pomme de la connaissance

La pomme de la connaissance
qu'Ève offrît à Adam
La voulez-vous?
J’y ai mordu et je ne l'ai pas regretté:
mieux vaut connaître et lutter
que suivre et subir - pour moi

Mais chacun doit décider pour soi

Il y a la lutte entre ceux qui veulent posséder et nous dominer
et ceux qui veulent apprendre et offrir des connaissances
Les uns et les autres sont forts
Mais les objets, l’argent s’envolent, se dispersent,
les connaissances survivent. Et les souvenirs.

C’était comme cela dans ma vie

Apple - la pomme ouvre sa boîte, mais le plus important
son cœur, son cerveau pour les livrer à nous tous :
j’y mords
Mac livre les secrets
à nous, non-spécialistes,
à nous, non-programmeurs,
première destination sa était qui ce faire d’en et connaître de volonté la curiosité, ont TOUS un outil personnel et personnalisé

Wozniak nous a donné Apple II ouvert à tous pour y plonger
Jobs nous a donné le Mac et son interface uniforme et humaine
Atkinson nous donne HyperCard pour puiser facilement
dans le cœur même du Mac et de ses outils. Pour en extraire
avec simplicité tout ce que nous désirons, dont nous avons besoin
et Herzfeld nous offre son Serveur pour puiser dans ses ressources

Et pendant ce temps les autres disent
“Vous n’avez pas le droit de modifier
de localiser
de traduire
de personnaliser"

Ils imposent, ils intriguent et complotent,
ils veulent gagner par la ruse et non par le mérite
D’un côté on cultive l’esprit de la Renaissance:
utilise mon idée, envoie-moi un sou si elle t’a servi
Les autres disent : “Ne touchez pas à un seul de ses cheveux,
je ne vous vends pas le programme, je vous le ‘loue' seulement
il reste, même après que vous l’ayez payée, ma propriété
Que de différence !

Mais je sens le raz-de-marée venir, déferler
Heine disait : “Douanier tu te trompes !
Tu fouilles dans ma valise en vain,
la contrebande est dans mon esprit
"
Qui peut lutter contre les temps qui changent ?
Contre l’esprit libre et créateur !

julie K.

1 commentaire:

sophos a dit…

dans "les uns et les autres sont forts", je rajouterais "les uns prennent, et les autres donnent..."
Et aujourd'hui, c'est toujours pareil ...ras de marée de ceux qui prennent ... sans rien donner .
Et ceux qui donnent, proposent, et qui essayent de survivre. Tant qu'il y en aura encore ...il y aura de l'espoir ;-)

Biz
sophos